Amaretti à la crème de marrons

J’aime beaucoup la crème de marron, et, l’autre jour je faisais des essais de mélanges de saveur,et j’étais à la recherche d’un biscuit à la crème de marron, il est assez loin de celui que je recherchais mais après essai, il se trouve que j’ai beaucoup aimé ces amaretti, voici pourquoi je vous partage la recette, que j’ai trouvé sur le blog mes inspirations culinaires.

C’est une recette qui se réalise très vite même s’il faudra patienter 1h que la pâte repose. C’est très facilement réalisable, et surtout avec des enfants. Comptez 30 minutes environ.

Ingrédients : pour 25 biscuits

  • 210g de poudre d’amandes
  • 120g de sucre glace
  • 2 blancs d’œuf
  • 3 cac de creme de marrons

Personnellement j’ai rajouté une cuillère de crème de marron et c’était très bon.

Recette:

Commencez par mélanger le sucre glace et la poudre d’amande.

Ajoutez les œufs puis remuez. Et ajoutez enfin la crème de marrons.

Laissez reposer pendant 1h au frigo.

Votre pâte prête, faites des petits palets de la taille d’une noix que vous tremperez dans du sucre glace, et disposez les sur votre plaque recouverte de papier sulfurisé.

Une fois votre plaque pleine enfournez la 15 minutes à 180°

Quand la cuisson est terminée sortez votre plaque, laissez la refroidir et dégustez.

Brioche maison

Voilà plusieurs mois que je met des photos de brioches, car je dois avouer que c’est un classique du petit déjeuner, ou même du goûter et à la maison on aime tous ça, du coup je réalise des brioches assez souvent, et,  je me rend compte seulement ce soir que je n’ai jamais écris la recette sur le blog.

Pour réaliser cette brioche il vous faudra tout d’abord un moule ou plusieurs,  moule à cake ou moule à brioche, ça ne change pas. Pour ma part, avec cette quantité de patte je réalise une brioche tressée, une brioche Nanterre, une brioche à tête,  et quelques brioches sucrées en boule. C’est une recette relativement simple à réaliser, elle ne vous demandera pas trop de temps de travail mais surtout de la patience.  En effet il faut environ 2h pour le pointage et le repos,puis encore 2h de pousse, pour environ 30 minutes de travail.

Ingrédients :

  • 500g de farine
  • 250g de beurre à température ambiante
  • 20g de levure boulangère
  • 50g de sucre
  • 10g de sel
  • 300g d’oeuf
  • Du sucre grain ou pépites de chocolat, ou pralines

Recette:

Dans votre bol de robot mettez la levure boulangère puis la farine, ainsi, le sel et le sucre ne seront pas en contact direct avec.

Ajoutez vos œufs, le sel et le sucre.

Battez à petite vitesse au crochet pendant 2 minutes,  puis à moyenne vitesse pendant 8 minutes, ajoutez votre beurre en petits morceaux et laisser battre ainsi encore 10 minutes.

Incorporation du beurre

Recouvrez votre bol d’un film plastique que vous percerez avec un cure dent pour le pointage (1ere phase de fermentation) laissez ainsi durant 45 minutes.

Enlevez le film alimentaire et procédez au dégazage de la pâte en mettant des petits coups de poings, et mettez au frais pendant 1h30.

Pour façonner vos brioches, selon ce que vous souhaitez réaliser il vous faudra compter 50g de pâte pour des brioches boule, pour les brioches Nanterre comptez 8 boules de 50g disposées côte à côte dans la longueur du moule. Pour de la tressée 3 boules de 150g à rouler en boudin et tresser.Pour une brioche à tête prenez un pâton de 150g et un de 50g, faites un “donut” avec le gros et posez la boule dessus.

Brioche à tête

Si vous souhaitez mettre des pépites de chocolat, roulez vos pâtons en boules avec les pépites.

Une fois vos brioches façonnées il faudra les badigeonner d’œuf puis les laisser lever 2h à température ambiante ou 1h en étuve (four à 30 degrés avec un réservoir d’eau)

Enfin badigeonnez les à nouveau d’oeuf et ajoutez le sucre perlé ou casson sur vos brioches natures et enfournez pour 30 minutes pour les grosses brioches et 15 pour les petites.

Macarons Lavande Abricot

Aujourd’hui je me suis lancé dans une idée que j’ai eu il y’a quelques temps. Les macarons a l’abricot et lavande. Il se passera encore quelques fournées avant que je publie la recette publiquement.

macarons terminés, je me suis retrouvé avec des problèmes de confiture (maison) de texture et de couleur.

Le gout en revanche est bien la, et c’est juste super bon!

Il faut savoir que le macaron est très sensible, et, surtout avec une meringue française (comme nous allons le realiser) l’erreur ne pardonne pas.

En ce qui concerne la confiture, il est préférable de la préparer la veille, et la conserver au frais.

Ingrédients

coques :

  • 150g de poudre d’amande
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vrai
  • 90g de sucre en poudre
  • colorant violet (optionnel)
  • 210g de sucre glace
  • 130g de blancs d’œuf

confiture:

Pour le sucre partez du calcul suivant 1kg de sucre a confiture pour 1kg de fruit (vous obtenez 5-6 pots)

  • 10 abricots
  • 100g de sucre a confiture
  • 1 gousse de vanille
  • 1/2 citron

Recette :

Commençons par la confiture, il vaut mieux que celle ci soit déjà froide, ainsi il est préférable de la préparer la veille au minimum.

Commencez par dénoyauter vos abricots. Lavez les et mettez les à chauffer avec le jus de votre moitié de citron et la vanille sur feu moyen.

Laissez mijoter une dizaine de minutes 1 ajoutez le sucre.

Laissez encore mijoter 5-10 minutes et mettez en pot, puis conservez au frais.

Recette coques :

Battez les blancs en neige et serrez les en ajoutant le sucre en deux fois lorsque les blancs commencent à mousser.

Ajoutez 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vrai ainsi que le colorant si vous le souhaitez.

Mélangez bien la poudre d’amande avec le sucre glace afin qu’il n’y ai pas de grumeaux.

Incorporez en tamisant le mélange poudre / sucre glace et macaronez (ne pas confondre avec macarena)

Macaroner: remuer délicatement le mélange amande et meringue française,afin que la poudre s’amalgame bien, il faut faire attention à ne pas trop remuer, ni pas assez.

Un bon moyen de voir quand c’est le moment de s’arrêter, prenez de la pâte avec votre maryse,  celle ci doit retomber lentement en ruban, et doit rester en forme quelques minutes dans votre bol.

Vous pouvez aussi tracer un sillon avec votre doigt,celui ci doit rester ainsi plusieurs minutes.

Une fois  votre pâte prête, mettez la dans votre poche à douille et commencez à faire des petits dômes de pâte reguliers. Une fois la plaque remplie, tapez la sur votre plan de travail plusieurs fois, et laissez ensuite reposer 15 minutes, puis enfournez.

Ceci est une photo de mes premières versions de ces macarons

En ce qui concerne la cuisson, tout dépend de votre four, personnellement j’ai préféré cuire les macaron à plat faible température mais plus longtemps afin de ne pas brunir et ternir le colorant. J’ai donc opté (après essais) pour 100 degrés pendant 17 minutes.

Pour savoir si vos macarons sont cuits, soulevez le bord de la coque si tout le macaron se soulève et que le dessous est lisse c’est qu’il sont cuits.

Laissez les reposer quelques minutes afin qu’ils durcissent un peu, vous pouvez ensuite en prendre 2 et mettre un peu de confiture entre, puis les conserver au frigo.

Ancienne photo de mes macarons, mal pochés !